Stacey Kent : Chant
Jim Tomlinson : Saxophone tenor
Graham Harvey : Piano
Jeremy Brown : contrebasse
Josh Morrisson : Batterie
Loop Productions

Stacey Kent

jeudi 4 décembre 2014 - 20h45
Espace Carpeaux › Accès

Jazz

Tarif : 29 €   -  Passion : 24 €

A l'âge de 14 ans, la chanteuse américaine découvrait les charmes inépuisables de l'album Getz/Gilberto, rencontre historique entre le jazz et la bossa nova. Plus rien, dès lors, n'allait être comme avant. Au fil d'un parcours musical qui l'a vue arpenter librement les espaces ouverts du jazz et de la chanson, le Brésil est devenu à ses yeux plus qu'un pays : une sorte d'horizon poétique intériorisé, une terre d'élection à échelle intime, ajustée aux proportions de son âme, de son chant et de son inspiration.


Qu'elle les célèbre littéralement à travers des reprises de Tom Jobim, Sergio Mendes ou Luiz Bonfá, ou qu'elle en convoque l'esprit à travers la finesse de ses interprétations, Stacey Kent n'a jamais dénoué les liens affectifs qui l'unissaient aux musiques brésiliennes. Eternelle étudiante, cette polyglotte avertie, diplômée en littérature comparée, a poussé l'élan amoureux jusqu'à apprendre la langue portugaise et à s'intéresser de très près à l'histoire culturelle et politique du géant auriverde. C'est cette passion, faite à la fois de profondeur et de légèreté, qui imprègne son dixième album. The Changing Lights n'est pas "le disque brésilien de Stacey Kent". Avec la très haute complicité de son partenaire et mari, le saxophoniste, compositeur et arrangeur anglais Jim Tomlinson, Stacey Kent y déploie simplement toutes les qualités sensibles d'une musicienne pour laquelle le Brésil représente, précisément et avant tout, une région du coeur.